Les procédés plasma

Activation plasma avant collage

Grâce au greffage de fonctions chimiques, il est possible d'augmenter considérablement l'adhérence entre une surface et une colle. Une activation plasma réalisable sur tout type de matériaux, même ceux réputés difficiles.

Les tests de traction nous montrent que l'on peut augmenter jusqu'à 10 fois la force d'adhésion entre 2 surfaces. L’activation plasma permet ainsi un collage très efficace et durable.

L'expérience d'AcXys Technologies dans ce domaine vous permettra de trouver le procédé adapté à votre besoin.

Rupture adhésive facile (gauche)
Rupture cohésive (droite) à 5Kg/cm²

Activation plasma avant impression

L'activation d'une surface par traitement plasma atmosphérique permet une adhérence parfaite de tout type d'encres, quelle que soit la méthode d'impression, même sur des surfaces réputées difficiles.

Ainsi, il devient très facile d'imprimer sur des polymères (Polypropylène, Polycarbonate, Polyéthylène, PVC, ...) mais également sur le verre et le métal.

Facilement intégrables sur une chaîne de production pour un traitement rapide avant impression, les solutions d’activation plasma d'AcXys Technologies peuvent répondre à vos besoins.

Une technologie propre, réalisée à l'air libre et sans dégradation possible de la matière traitée, le plasma est ainsi une solution idéale pour le traitement de surface avant impression.

Vue de microscope d'une goutte sur le papier avant et après le traitement plasma

Variation de l'angle de contact d'une goutte sur polyéthylène avant et après traitement

Activation de surface avant vernissage et peintures

Par combinaison des effets de nettoyage et d'activation de surface par plasma, il est possible de supprimer tout composant organique tel que huiles et graisses, tout en procédant à une activation de surface afin de la rendre plus adhésive.

Nettoyage et décontamination

Le traitement par plasma atmosphérique est efficace pour le nettoyage et la désoxydation, car il attaque directement la structure des molécules organiques sans toucher à la matière contaminée. Un outil efficace, propre et facilement intégrable.

Réduction d'oxyde de cuivre

Couche barrière

Une couche de silice (SiO2) agit comme une barrière sur une surface. La couche déposée peut servir de barrière aux gaz (CO2,O2) sur des plastiques. Une couche de SiO2 peut également limiter les interactions entre des solides et des liquides, ou les migrations de certains éléments dans des métaux.

Anti-corrosion

Face aux traitements anticorrosion classiques, le dépôt de couches minces par plasma offre des solutions alternatives séduisantes pour des applications exigeantes. Loin de prétendre détrôner tous les procédés existant, le dépôt par plasma est un moyen propre, facilement intégrable, rapide, pour limiter la corrosion sur de nombreux matériaux, y compris ceux qui sont sensibles à la température. Le dépôt peut être effectué en pleine surface ou de manière localisée.

Auto nettoyant

Le plasma atmosphérique d'AcXys Technologies peut être utilisé pour déposer du TiO2 sous forme anatase. Cette structure est connue pour donner aux surfaces une propriété "autonettoyante". Sur une surface exposée à l'air libre, l'effet combiné des ultra-violets et de l'eau va continuellement dégrader et évacuer tout les matériaux organiques en contact avec la surface.

Couche optique

Déposer une couche mince de quelques nanomètres de silice sur une surface, sans faire le vide ni monter en température, c'est désormais possible. Contrairement aux techniques classiques de dépôt sous vide, l'opération se fait ici à pression atmosphérique. La taille des pièces à traiter n'est donc plus limitée, puisqu'il n'est pas nécessaire de les faire entrer dans une enceinte. La durée des traitements et leur coût sont donc réduits.

L'opération est rapide et rentable.

La silice obtenue à basse température (50°C < t < 100°C) a des propriétés optiques proches de celles de la silice thermique. La méthode convient donc aux matériaux sensibles comme les plastiques ou les tissus. Comme il n'est pas nécessaire de chauffer les substrats, le coût de traitement est également réduit.

Les applications potentielles de cette technologie existent dans tous les secteurs de l'optique : du spatial, pour le traitement des miroirs des télescopes, aux lasers, en passant par l'automobile et le photovoltaïque.

Activation plasma de poudres

En utilisant le plasma comme un lit fluidisé, il est possible d'activer une poudre, augmentant alors son énergie de surface et donc sa mouillabilité. Ainsi, certaines poudres hydrophobes peuvent être incorporées à des solutions liquides pour former un mélange homogène, notamment les poudres de polymère. Après une exposition courte au plasma, elles se mélangent immédiatement dans l'eau et font une solution homogène.

Gouttes d'eau sur poudre de PP non traitée (à gauche) et traitée (à droite)

Mélange de poudres d'EPDM, avant et après traitement